Eurabia


Je sors de ma léthargie sous la pression des événements de ces derniers temps. La tentation a déjà été grande lors des journées ayant suivi l’attentat de Boston le mois dernier… Ce ne sont plus, hélas, les attentats qui m’indignent, je n’en suis même plus surprise, juste profondément triste pour les victimes qui paient le prix de la lâcheté de nos dirigeants. (more…)

Advertisements

Retour des “indignations” islamiques, prétextes à violence, outrages et exigences …  après plus d’une dizaine d’années passées à étudier le sujet et l’évolution des choses, je ne sais précisément, à vrai dire, quel sentiment domine chez moi: Horreur devant les exploits de ces foules barbares, et leur implantation de plus en plus affirmée chez nous? Espoir que chaque épisode additionnel ouvre davantage les yeux de mes contemporains? Stupéfaction devant le peu de réactivité de ces mêmes contemporains, y compris devant ce qui s’apparente à un acte de guerre, et devant la veulerie de ceux qui les dirigent ou les informent? … Lassitude devant la répétition de tout ceci? Un peu de tout sans doute…

J’ai bien moins que par le passé le temps d’animer ce blog – et en même temps de meilleures raisons qu’auparavant de défendre mon bout de terrain, mes principes et mon mode de vie. Tout ceci ne sera pas très structuré, mais je vais essayer de rendre peu à peu vie à ces pages (ce n’est pas la première fois que je dis cela, je sais!), en postant des liens et/ou des traductions maison de choses qui m’auront semblé valoir d’être mieux diffusées.

Bref, à propos des émeutes anti “film anti-islam” (pour reprendre le jargon des journalopes): (more…)

Traduction rapide d‘un article relayé par l’excellent blog de Sami Aldeeb (“Savoir ou se faire avoir”).

J’en profite également pour inviter le passant à aller faire un tour chez Aristide (“Ostracisme”) et y lire son dernier texte, “A la recherche de l’islam modéré“, un billet remarquable une fois de plus.

______________________________

Source : Ce 30 mars, un billet d’opinion de Geert Wilders a été publié par le magasine hollandais « HP/de Tijd ». Il y explique pourquoi l’Islam représente un danger mortel. On doit non seulement prendre en compte le Coran, mais également le personnage de Mahomet, à l’origine du Coran et de l’Islam tout entier. (more…)

J’ai à nouveau laissé passé bien trop de temps depuis mes derniers posts… Peut-être vais-je reprendre régulièrement, on verra, en tout cas ce ne sont ni l’intention ni l’indignation qui manquent. Pour cette reprise, je vous propose la traduction d’un texte récent de Théodore Dalrymple, qui me semble hélas tout à fait pertinent. Bonne lecture!

Guerre Multiculturelle

De la Suède à la Suisse, la Gauche qui promeut une immigration sans entrave s’expose à un retour de manivelle populiste

Par Theodore Dalrymple; paru dans le magazine “The American Conservative” de février 2011.

Lorsque, le 28 novembre dernier, la population suisse a voté pour l’expulsion automatique des étrangers reconnus coupables de crimes sérieux, l’intelligentsia libérale de l’Europe s’est trouvée prise au dépourvu. Elle pouvait difficilement prétendre que des meurtriers, des violeurs, et des cambrioleurs constituaient un atout pour une nation, qu’il fallait dorloter, garder précieusement, nourrir, et encourager à mieux agir la prochaine fois. Même en utilisant cette faculté spéciale à plaider ardemment qui semble être la principale raison d’être d’une intelligentsia, il est mal aisé de dépeindre meurtriers, violeurs et cambrioleurs comme un groupe de victimes opprimées digne de toute sympathie. (more…)

Voici le texte d’un discours tenu récemment par Declan Ganley, l’homme d’affaire qui est à la base du mouvement irlandais d’opposition au Traité de Lisbonne Libertas, aux parlementaires européens peu avant une réunion au cours de laquelle devait être discuté le financement de l’association. Son contenu m’a eu l’air digne d’être traduit, et, s’il s’éloigne un peu des sujets habituellement traité sur ce blog, le lien avec le problème du projet eurabien (et son évolution analysée ici par Fjordman) me semble assez évident.

Ganley : le Traité de Lisbonne est mort

« La réponse de certains membres du Parlement européen au rejet massif de ce traité antidémocratique par mon pays a été intéressante à observer. Il semble que certains d’entre eux aient été surpris, ce qui ne démontre à quel point ils sont déconnectés de la réalité dans laquelle nous vivons, nous citoyens d’Europe.

Le 2 septembre, j’ai eu l’honneur de rendre visite au Parlement européen. J’ai fait le voyage pour plusieurs raisons, la plus importante étant de jouer mon modeste rôle de simple citoyen : faire passer le message que mon propre gouvernement n’a apparemment pas eu le courage de transmettre. C’est-à-dire rappeler fermement aux institutions de Bruxelles que, selon les règles de l’Union Européenne, le Traité de Lisbonne est mort. (more…)

La longue hibernation de ce blog est le fruit d’un certain mélange – bien trop peu de temps disponible, pas mal de projets m’occupant la tête et les mains, et une (petite) goutte de découragement de temps en temps. Cependant, il y a toujours des textes qui me poussent à reprendre le clavier, des écrits qui méritent tant d’être largement traduits et diffusés. La semaine dernière, c’était un discours de Declan Ganley, que je posterai bientôt. Aujourd’hui, c’est cet article posté par Fjordman sur le site du Brussels Journal, et qui n’est d’ailleurs pas sans rapport avec l’allocation du fondateur de Libertas.

NB: Cette traduction a été faite très rapidemment, et n’est pas totalement satisfaisante. Je compte bien y revenir ce WE et lui apporter quelques corrections et améliorations – n’hésitez pas à en suggérer!

 

« The Eurabia Code » – Actualisation 2008

Fjordman lundi, 20h27 2008-10-13

Mon essai intitulé « The Eurabia Code » a été publié en 2006, inspiré par le subversif « Eurabia – L’axe Euro-Arabe » de Bat Ye’or. J’ai décidé de le reprendre quasiment à l’identique dans mon prochain livre, «  Faire échouer Eurabia », mais j’insérerai quelques mises à jour. L’évolution qui s’est produite depuis 2006, c’est que les dirigeants européens sont de plus en plus transparents quant à l’idée d’agrandir l’UE jusqu’à y inclure le monde arabe, bien qu’ils ne présentent naturellement pas cela comme une reddition du continent à l’Islam. Ce n’était pas un totalement secret par le passé – en 2002 déjà, Louis Michel, alors ministre des affaires étrangères belge et qui est aujourd’hui membre de la Commission européen,  déclarait au parlement belge que l’UE finirait par englober l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient en plus de l’Europe – mais pourquoi donc rendre la chose publique maintenant ? Ma théorie, c’est que les chefs de l’UE considèrent leurs peuples comme étant maîtrisés et sans importance. Avec le  Traité de Lisbonne / la Constitution Européenne, le peuple n’a plus son mot à dire et il peut être ignoré sans risque. Elles nous ont tenus au mépris pendant des années et ne s’inquiètent plus pour cacher ceci. Cela fait des années qu’ils n’ont montré que mépris à notre endroit, et ils ne s’en cachent même plus.  Nous sommes des moutons qui ne constituent guère de menace, tandis qu’il faut continuer d’apaiser les Musulmans.

Un programme officiel visant à établir une «  Union Méditerranéenne » ou « Union pour la Méditerranée », qui comprendra tous les Etats membres actuels de l’UE ainsi que la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Egypte, la Jordanie, l’Autorité Palestinienne, le Liban, la Syrie et la Turquie, a été lancé à la mi-2008, causant quelques inquiétudes chez les peuples arabes qu’une telle union ne normalise leurs rapports avec Israël. Ceci a été lancé accompagné de plans pour la création d’une « coprésidence Nord-Sud » et d’un secrétariat permanent, et une « liste succincte » énonçant quelques projets prioritaires pour la région a été dévoilée. La Commission Européenne propose la création d’une coprésidence entre un pays de l’UE et un de la Méditerranée (traduire : un pays musulman), choisi par consensus pour une durée de deux ans. Bruxelles esquisse le profil institutionnel de ce qui s’appellera le « Processus de Barcelone – une Union pour la Méditerranée ». Notez comme ils lient explicitement tout ceci au Processus de Barcelone visant à créer Eurabia que décrivait Bat Ye’or. En dépit de tout ceci, même après que l’Union Méditerranéenne fut lancée, j’ai entendu prétendre que discuter d’Eurabia était se rendre coupable de « théorie fumeuse, d’une théorie du complot dangereuse et islamophobe ».

Dans une lettre parue en 2008 dans le quotidien italien Il Corriere della Serra, l’ancien président italien Francesco Cossiga a  révélé que le gouvernement de son pays a, dans les années 70, concédé la liberté de mouvement aux groupes de terroriste arabes en Italie en échange de l’immunité de toute attaque. Le gouvernement du défunt premier ministre Aldo Moro avait conclu « un accord secret de non-belligérance entre l’état italien et des organismes de la résistance palestinienne de résistance, y compris des groupes terroristes ». Selon l’ancien président, c’est Moro lui-même qui a mis au point les conditions du contrat avec les terroristes arabes. « Les conditions du contrat stipulaient que les organisations palestiniennes pourraient même maintenir des bases armées opérationnelles dans le pays, et ils eurent liberté d’entrer et de sortir sans faire l’objet des contrôles de polices usuels, parce qu’ils étaient « gérés » par les services secrets. » Cossiga a expliqué avoir appris, alors qu’il était ministre de l’Intérieur, que des membres de l’OLP jouissaient de l’immunité diplomatique en Italie en tant que représentants de la Ligue Arabe. (more…)

Un petit post-éclair pour signaler qu’ “America Alone”, le best-seller de Mark Steyn déjà mentionné à plusieurs reprises sur ce blog (notamment ici, avec interview de l’auteur), est finalement disponible en français:

J’espère que la traduction est à la hauteur du style de Steyn, capable d’être simultanément désopilant et désespérant. Mais quoiqu’il en soit concernant la forme, je ne peux que vous recommander hautement l’ouvrage pour son contenu; il faut qu’il soit amplement discuté dans nos pays. Un must.

Next Page »