… Pendant que nos politocards et qu’une partie du peuple se déchire sur ce genre de débat inepte, on pourrait penser que la CSC [1] a tranché – du moins si l’on suppose que la première langue du feuillet ci-dessous, distribué à l’occasion des élections sociales, est celle à laquelle elle accorde le plus d’importance.

Ou bien, en leur laissant le bénéfice du doute (après tout, le texte arabe est plutôt petit sur la couverture, presque discret, même s’il vient en tête), peut-être est-ce seulement leur façon de ne pas prendre parti dans la querelle politico-linguistique: néerlandais et français sur pied d’égalité. Derrière l’arabe, soit, mais égaux…

Quoiqu’il en soit, il me semble que ça en dit quand même beaucoup sur l’avenir de la “Capitale de l’Europe”.

feuillet explicatif vote CSC

[1] Confédération des Syndicats Chrétiens, sic.