Plus d’un mois déjà que je n’ai pas posté ici… et plusieurs explications à cela.

D’abord, un certain découragement, pour ne pas dire un découragement certain, entre le flop de la manifestation SIOE et la désinformation gerbante entendue autour, et le sentiment – déjà ancien, mais renforcé par différentes discussions récentes – que mes contemporains sont ignares de beaucoup des choses et surtout qu’ils tiennent bien à le rester. Leurs principales « opinions » – à divers sujets – ne sont en fait que régurgitation de ce que la téloche leur fournit, et dans nombre cas tout doute, toute critique, toute opinion dissonante, « politiquement incorrecte », est rejetée voire anathémisée.

La bien-pensance est sans doute bien pratique et très confortable : elle permet à la fois de se sentir contenté par la supériorité supposée de son propre comportement, et surtout, de ne pas penser, de ne pas se faire trop de mouron pour l’avenir… « Bienheureux les simples d’esprit », comme dirait l’autre 

Coup de blues, donc, mais également – autre thème récurrent -, manque de temps flagrant. Problème renforcé par la dispersion de mes activités. Et, peut-être aussi, par un accroissement de la quantité d’information qui me semble mériter diffusion, traduction, analyse… Je ne sais si ce que je perçois comme une sorte d’ « emballement » est réel, ou bien un effet de élargissement de mes sources d’information, ou juste celui de mon imagination, mais il a tendance à me paralyser – l’ampleur de la tâche est telle, les résultats si peu probants…

Bref… Je vais essayer de remédier à cet état d’esprit, en me concentrant sur quelques travaux déjà bien avancés et dont j’espère présenter les résultats un jour sur ce blog. Mais d’ici là, je vais proposer quelques billets, quelques commentaires et quelques liens concernant l’actualité de ces dernières semaines, choses qui ont retenu mon intérêt et que je voulais soumettre au vôtre… pas d’analyse très développée pour la plupart d’entre eux, mais n’hésitez pas à laisser la vôtre dans les commentaires si vous le voulez …