EU to Eurabia… Quelques gifs animés dont j’ai eu l’idée (si vous avez raté l’animation, sauvegardez l’image pour la revoir depuis votre ordinateur):

EU Eurabia Francais

EU to Eurabia

EU to Eurabia - English

si quelqu’un est intéressé par cette animation accompagnée d’un message dans une autre langue, qu’il me le dise.

________________________

Juin 2012

Sur demande d’un autre islamo-résistant,  je viens d’ajouter quelques nouvelles versions (meilleure résolution etc) de ce qui me servit un temps d’avatar; le design est basé sur l’avatar d’un intervenant sur le forum de Faith Freedom International (il y a une bonne dizaine d’années de cela), montrant les symboles de ces idéologies mortifères mises à la poubelle, ainsi que sur l’éphémère fresque murale qu’inspira le meurtre de Theo VanGogh à l’artiste Chris Ripke en novembre 2004. Il suffit de cliquer sur les vignettes ci-dessous pour ouvrir les images en grand.

A nouveau, si quelqu’un désire une version modifiée de ces images, un petit message dans ma boîte mail et un peu de patience suffiront :)

2 Responses to “Documents graphiques”

  1. François Celier Says:

    Chers amis.
    Je viens d’écrire la réflexion suivante consécutive à l’attitude remarquable du nouveau Président de la France, Monsieur Nicolas Sarkozy. Il met courageusement l’accent sur : la résistance, la mémoire, l’identité, le travail, l’éthique, l’équité et autres valeurs que j’estime et que nous estimons tous. Elles font échos à ce que j’écrivais dans mes précédentes « Chroniques sur la guerre métaphysique ».
    Cette vision politique d’ouverture d’esprit du Président m’encourage à poursuivre la création d’un Comité “ETHIQUE et DEONTOLOGIE en POLITIQUE”.

    Adéquation inattendue
    Avec Monsieur le Président
    © François Celier (1)
    Le 26 février 07, j’écrivis un message destiné aux candidats à la Présidence de la République française intitulé « A l’aune d’Auschwitz » (1)
    Je reçus une dizaine de réponses de personnalités diverses. L’une retint mon attention, un courriel de monsieur André Santini qui m’assurait avoir parlé avec Monsieur Nicolas Sarkozy de mon « Appel à la haute conscience humaniste de ceux qui aspirent à la pratique du Pouvoir ».
    La campagne se poursuivit avec le magnifique résultat que nous connaissons. Je continuais donc à écrire des chroniques sur la guerre métaphysique (2). Lundi 14 Mai, j’écrivis une chronique fondée sur l’esprit de résistance aux menaces terroristes islamistes notamment que j’intitulai :
    « Ami entends-tu… ». Bien évidemment, j’ignorais le désir du nouveau Président de mettre en exergue le chant des partisans lors d’une cérémonie au Bois de Boulogne et j’adressai mon article sur quelques web sites Internet. Or, quelle fut ma surprise de voir à la télévision l’accent particulier que mit précisément le Président sur l’esprit de résistance que je préconisais et concluais dans mon article par une paraphrase du Chant des Partisans, au point de l’introniser dans les écoles publiques de la nation, par l’émouvante lettre du jeune Guy Môcquet, assassiné par les nazis, comme en écho aux islamo-nazistes d’aujourd’hui…
    C’est ce qui m’encourage à persévérer dans mon combat de simple citoyen, contre ce qui menace l’occident européen judéo-chrétien (l’amour du mensonge, l’oubli de son histoire, le relativisme destructeur et enfin la menace de l’islamisme terroriste). Je cite à la fin de mon texte intitulé Ami entends-tu « En conclusion de cette chronique, il m’est revenu à l’esprit (avec une pointe d’émotion teintée d’humour) « Le chant des partisans » que j’écoutais le cœur battant lors d’une dure période de la deuxième guerre mondiale, avec ma grand’mère aveugle, ma mère et mon jeune frère, nous nous tenions terrés dans les bois sous la protection d’un groupe de maquisards. Je me souviens qu’ils chantaient à mi-voix leur combat de maquisards aux soldats nazis. C’est en mémoire de ces rudes compagnons qui nous sauvèrent la vie que j’ose la licence de paraphraser (fraternellement) les paroles de ce chant émouvant du maquis, pour les jeunes citoyens français d’aujourd’hui :
    Ami entends-tu / Le cri des barbes noires dans nos plaines.
    Ami entends-tu / Les sanglot des dhimmis qu’on enchaîne.
    Ohé ! Partisans / Citoyens réveillez-vous, c’est l’alarme !
    Ohé ! Combattants / Par le web et les micros, prenez les armes.
    C’est vous qui brisez / Les barreaux des prisons dans les têtes.
    C’est vous qui ôtez / La pâleur de la peur chez vos frères.
    Ohé ! Partisan s / Citoyens réveillez-vous, c’est l’alarme !
    Ohé ! Combattants / Sur écrans et sur photos sonnez la charge.
    Ami, si tu tombes / Un Veilleur sort de l’ombre à ta place.
    Ami compagnons / Pour la Vie, la Liberté vous écoute…
    Ohé ! Partisans / Citoyens réveillez-vous, c’est l’alarme !
    Ohé ! Volontaires / Pour vos fils et pour l’honneur de vos filles.
    Ami, entends-tu / L’air heureux d’un pays qu’on libère !
    Ami, entends-tu / Le vol blanc des aiglons sur la France… »
    17 Mai 2007 francelier@tele2.fr
    A l’aune d’Auschwitz (2)
    23 décembre 2006. Avec mon épouse et mon fils aîné, nous nous sommes rendus à Auschwitz. Ce jour-là, seuls quelques rares visiteurs s’étaient hasardés à visiter ces lieux de la plus grande déréliction de l’histoire. Durant quatre heures, nous avons arpenté cette frontière de l’enfer, gorges nouées et yeux gonflés de larmes. Tout ce que nous savions jusqu’alors n’était que livresque, films et photos d’horreurs abstraites, inassimilables à notre entendement. Ce jour-là, nous avons vu et senti dans nos coeurs les cris de souffrance sourdant des baraquements aux briques rouges maculées du sang et des cendres des corps brûlés. Toute personne qui veut connaître la mesure de son humanité devrait s’y rendre, notamment les dirigeants des nations, les maîtres à penser et tout homme de bonne volonté.
    Les hommes politiques en général et les prétendants à la Présidence de la République française en particulier pourraient y lire le niveau d’éthique occidentale à son plus bas degré d’inhumanité. Ils pourraient y jauger leur propre échelle de valeur morale personnelle, avant d’aller haranguer et promettre monts et merveilles.
    Il m’a semblé utile que l’exercice de prise de conscience que je propose pourrait toucher certains d’entre eux. Il arrive parfois que des idées simples ou singulières ouvrent des perspectives inattendues (par exp. L’appel de l’hiver 54 de l’Abbé Pierre ou Les enfants de Don Quichotte). Mon offre pourra-t-elle interpeller ceux qui exercent déjà ou qui aspirent à exercer des responsabilités politiques ? Ce texte A l’aune d’Auschwitz leur est proposé.
    « A la veille des élections présidentielles françaises, se trouvera-t-il des hommes (ou femmes) d’ambition politique qui oseraient affronter leur mesure d’humanité à l’aune d’Auschwitz ? Cette expérience de valeur humaniste, d’éthique et d’équité présente l’utilité, non pas de juger tel candidat ou telle personnalité en exercice de pouvoir, mais de le (la) rasséréner sur sa valeur personnelle, son intelligence des événements et de la condition humaine sociétale. Qu’il (ou elle) veuille bien se manifester d’un commentaire par courriel et mieux encore, se rendre un jour à Auschwitz, pour y méditer… »
    F. C.

    (1) Ecrivain. Scénariste. Conférencier. Converti au judéo-christianisme en 1972. Pasteur/Evangéliste depuis 1976. Président des Amis de l’UPJF. Fondateur du mouvement Friends of Jesus the Jew (FJJ) Dernier ouvrage : Le choc des religions (2005). Prochain roman (en août) : « Pieds nus dans les étoiles » France-Europe Editions.
    (2) Bien que je ne sois pas juif moi-même, mes chroniques s’adressent souvent à mes amis de la communauté juive et à Israël, mais aussi à tous ceux qui ont un réel désir d’éthique, d’équité et de démocratie : « Noël à Auschwitz », « Notre futur dépend du vôtre », « Monsieur Begin », « La prunelle de Dieu », « Les dhimmis de demain » et « Ami entends-tu… », « Parole de l’Eternel ou Parole d’Allah ? »

    PS. Dans l’éventualité d’une publication, merci de m’en informer.

  2. katibi al shabaz Says:

    vous etes une bande de mecreants je me demande bien de quelle religion vous etes Racistes idiots je ne sais meme pas comment vous qualifier telement vous etes des nuls
    Je suis moi negre et musulman

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.